Apport des neurosciences dans l’apprentissage de langues étrangères

neuroscience-cognitives2

Les neurosciences apportent chaque jour de nouvelles réponses dans le domaine cognitif en particulier. Le champ de la connaissance progresse et les expérimentations se font plus nombreuses et de plus en plus documentées.

Langaj est engagé dans un ensemble de programmes de recherche qui s’articulent autour des disciplines suivantes :

  • Psychologie cognitive impliquée en particulier dans la gestion de la mémoire, de l’attention, des rythmes…
  • Neurostimulation impliquant la prise en compte des émotions, de sens, des sons impliqués dans les processus d’encodage linguistiques
  • Boucle audio-vocale impliqué dans la relation écoute-voix et qui met en jeux de nombreux mécanismes essentiels de l’expression à l’oral
  • Psycholinguistique qui permettent de développer des méthodes adaptés au contexte de la langue enseignée

La pédagogie Langaj est objectivée par ses travaux de recherche en neurosciences cognitives.

Influence de la recherche LAngaj sur se enseignements en langues  étrangères

ADAPTATION DU SYSTÈME D’ÉCOUTE

LANGAJ travaille sur la rééducation du système d’écoute afin de redonner à l’oreille et aux centres nerveux associés la plasticité nécessaire à :

  • La perception d’un champ de fréquences beaucoup plus large
  • La mémorisation des sons spécifiques à la langue
  • L’acquisition des sons et rythmes particuliers de la langue

Ces connaissances sont aujourd’hui essentielles à une excellente maîtrse orale favorisant ainsi la confiance propice à une communication et des échanges de qualité.

NOTIONS DE LINGUISTIQUE

OreilleSi « l’oreille » est la même pour tous à la naissance, elle agit comme un filtre et s’adapte rapidement à son environnement proche. Ainsi un français perçoit les fréquences, sons et rythmes des autres langues au regard de son filtre français. Raison pour laquelle, bien des français peinent à parler une langue étrangère avec confiance et plaisir. En ayant ainsi conscience, il est possible d’agir et de rétablir un système d’écoute approprié qui favorise un apprentissage plus rapide et de meilleure qualité.

FRÉQUENCES LINGUISTIQUES

Chaque langue possède sa propre fréquence linguistique que nous nommerons : « l’empreinte de la langue ». Ces différences de fréquences ont été mesurées depuis les années 1960 au cours de nombreuses études, dont les plus reconnues sont celles du Dr Alfred Tomatis, Docteur en médecine, fondateur des lois TOMATIS et de la méthode TOMATIS®.Illustration

  •  Le français utilise des fréquences principalement comprises entre 1 000 et 2 000 Hertz
  • L’anglais britannique utilise des fréquences hautes qui varient de 3 000 à 12 000 Hertz

Le français n’a donc aucune similitude avec l’anglais, raison pour laquelle, tout français a beaucoup de mal à maîtriser les compétences de compréhension et d’expression orales.Comme l’a démontré le Dr Alfred TOMATIS, la voix ne peut contenir que ce que l’oreille entend ; et donc la voix ne peut reproduire ce que l’oreille n’entend pas.

FORMATION DES PROFESSEURS

La pédagogie Langaj fait l’objet de travaux de recherche et s’appuie en particulier sur les neurosciences cognitives comme vecteur d’amélioration du dispositif d’apprentissage.Nos professeurs sont formés à la psychologie cognitive et intègrent dans les formations l’usage des émotions, des répétitions structurées, la gestion des rythmes afin de renforcer la mémorisation profonde et une plus grande attention.

Au quotidien et pour chaque apprenant nous nous efforçons d’améliorer le processus et la technique d’enseignement

USAGE D’OUTILS D’ENSEIGNEMENT MODERNES

  •  Méthode communicative
  •  Mind-Mapping
  •  Situations professionnelles
  • Méthode PASS®, qualité orale qui s’appuie sur l’appropriation des hautes fréquences de l’anglais

ORGANISATION RIGOUREUSE DE LA FORMATION

  • Régularité : apprentissage espacé de 3 jours au plus
  • Phases dissociées et continuité pédagogique : produire entre les séances
  • Situer l’apprenant dans son parcours et donner du feedback objectif

MISE EN PLACE DE BONNES PRATIQUES

  •  Progressivité : apprendre par étapes, élever l’intensité en 5 séances
  • Répétition : répéter 4 à 6 fois de différentes façons
  • Faire vivre chaque situation en s’appuyant sur les émotions : mise en contexte basée sur des situations réelles et vécues par l’apprenant et projection dans une situation futur (Stimulation de la mémoire épisodique)
  • Relance de l’attention : relancer/stimuler toutes les 10 minutes
  • Intégrer des pauses : 5 minutes toutes les 30 minutes
  • Combiner les sens : associer deux, voire trois sens pour chaque apprentissage
  • L’écoute et la précision du professeur : relancer, solliciter, engager, impulser en fonction de chacun

Langaj a été à ce titre labellisée entreprise innovante en 2014 par le Ministère de l’enseignement et de la recherche pour la qualité de ses travaux et ses investissements en R&D.